T’amo
mia vita

 

 


De sabayon
en festin

 


Ténèbres
de cour

LES DOUX TOURMENTS
Les différents visages d’amour


Lorsqu’on évoque l’amour à la fin du xviie siècle, c’est pour célébrer ses charmes et ses souffrances qui s’entremêlent en doux tourments. Jean-Baptiste Lully et Philippe Quinault surent allier mieux que personne musique et théâtre pour créer le genre nouveau de la tragédie lyrique où s’incarnent les différents visages de l’amour.

Nous proposons un spectacle conçu autour des triangles amoureux représentés dans quatre tragédies lyriques de Lully et Quinault : l’amour impossible dans Atys, l’amour sacrificiel dans Persée, l’amour indiscret dans Isis ou encore l’amour vengeur dans Thésée. Les scènes de ces tragédies sont jouées en alternance avec des pièces instrumentales des Trios pour le Coucher du Roy du même Lully.

Historiquement informé et multimédia, ce spectacle fait plonger le spectateur dans l’univers baroque au son des instruments anciens associé à celui de la prononciation restituée, dans une mise en espace créée selon les codes de gestuelle de l’époque, avec des costumes et des maquillages inspirés du xviie siècle et sur fond de gravures baroques projetées en guise de décors.

Effectif : trois chanteurs (deux sopranos et un ténor), deux violons, viole de gambe, théorbe, clavecin, metteur en scène.