T’amo
mia vita

 

 


De sabayon
en festin

 


Ténèbres
de cour

TÉNÈBRES DE COUR
Leçons de Ténèbres
de M. Lambert et M. A. Charpentier

Dans la seconde moitié du XVIIe siècle et durant tout le XVIIIe, les leçons de ténèbres pour la Semaine Sainte connaissent en France une grande vogue. Michel Lambert, célèbre chanteur et maître de chant qu’on connait aujourd’hui surtout pour ses airs de cour, compose dans les années 1660 deux cycles de leçons de ténèbres pour voix seule et basse continue, qui ne sont presque jamais donnés en concert de nos jours, leur virtuosité aux ornements subtils représentant un vrai défi d’interprétation. À la suite de Lambert, Marc-Antoine Charpentier, parmi une très vaste production de musique sacrée, compose plusieurs recueils d’œuvres pour les offices de la Semaine Sainte, d’une expressivité harmonique frappante.

Ce programme mettra en regard deux Leçons pour le Mercredy Saint de Lambert avec une Leçon de Charpentier, pour se clore par un Répons à deux voix de Charpentier. Des pièces pour orgue de l’époque seront également interprétées en alternance avec des répons des ténèbres pour orgue du compositeur contemporain Jacques Lenot.

Effectif : deux chanteurs (soprano, ténor) et orgue.