Skip to content Skip to footer
Direction artistique

Lisandro Nesis

Ténor

Argentin d’origine, Lisandro Nesis commence ses études artistiques au Conservatoire de Buenos Aires. Il poursuit ensuite ses études de chant en France, au sein de la Maîtrise du Centre de Musique Baroque de Versailles, puis obtient son diplôme supérieur de chant – musique ancienne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Parallèlement, il participe à de nombreuses formations professionnelles (Royaumont, Ambronay, Sablé…) et se spécialise en tant que comédien dans les domaines de la commedia dell’arte (Carlo Boso, Alberto Nason) et de la gestuelle baroque (Nicole Rouillé, Benjamin Lazar), ainsi que dans celui du théâtre musical américain (Jen Waldman & Andrew Byrne à New York, Julie Atherton & Paul Spicer à Londres).

Il est sollicité comme soliste par des ensembles comme Le Poème Harmonique, Les Musiciens du Louvre, Il Seminario Musicale, La Tempête, Les Nouveaux Caractères, Cappella Mediterranea, Elyma, Musica Fiorita, Le Parlement de Musique… Dans le domaine de l’opéra, il incarne les rôles de Octavio (L’Europe Galante de A. Campra, dir. W. Christie), Pastore et Spirto (L’Orfeo de C. Monteverdi, dir. S. d’Hérin), Ruggiero (La Liberazione di Ruggiero dall’Isola d’Alcina de F. Caccini, dir. G. Garrido), Phoebus (The Fairy Queen de H. Purcell, dir S. d’Hérin), Licas (Scylla & Glaucus de J.-M. Leclair, dir. S. d’Hérin), Celfo (El Rapto de Proserpina de F. Coppola, dir. G. Garrido), Sailor (Dido & Aeneas de H. Purcell, dir. B. Tetu et K. Weiss), Agamemnon (La Belle Hélène de J. Offenbach, dir. D. Koenig), ainsi que les rôles solistes de ténor dans deux productions du Bourgeois Gentilhomme de Molière et Lully, celle du Poème Harmonique (dir. V. Dumestre, mes. B. Lazar – DVD Alpha) et celle de la Compagnie Deschamps et des Musiciens du Louvre (dir. M. Minkowski, mes. J. Deschamps). En 2013, Lisandro Nesis incarne également le rôle-titre dans Atys de J.-B. Lully à l’Orangerie du château de Meudon. Cette même année, il est demi-finaliste du concours de chant baroque de Froville.

Il se produit comme soliste dans plus d’une quinzaine de pays et donne régulièrement des récitals de musique baroque en France, en Allemagne et en Amérique latine. Il a également prêté sa voix à de très nombreux enregistrements discographiques.

Il est co-directeur artistique de l’ensemble baroque I Sospiranti et fait partie de l’équipe pédagogique du Département de Musique Ancienne du Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris en tant que professeur de déclamation, prononciation restituée, gestuelle et théâtralité baroques.

Direction artistique

Esther Labourdette

Soprano

Après son cursus à la Maîtrise de Radio-France, Esther Labourdette étudie le chant lyrique avec Sylvie Sullé, Stéphanie Révidat, Cynthia Jacoby et Rosa Dominguez. Elle obtient un DEM de la Ville de Paris, un Diplôme de Perfectionnement au CRD d’Orsay et un Master d’Interprétation de la Musique Médiévale à Paris-Sorbonne. Elle étudie le répertoire baroque auprès de Stéphane Fuget (classe d’Opéra baroque du CRR de Paris), Julie Hassler,  Hélène Dufour, Patrick Cohen-Akenine, Gabriel Garrido, Maria-Cristina Kiehr et Agnès Mellon. Elle se forme également à la danse baroque auprès de Cecilia Gracio-Moura ainsi qu’à la Technique Alexander auprès d’Agnès de Brünhoff.

Elle se produit dans un répertoire allant de la musique ancienne à la création contemporaine, avec des ensembles tels que Doulce Mémoire (dir. D. Raisin-Dadre), Les Meslanges (dir. T. Van Essen), Elyma (dir. Gabriel Garrido), Le Baroque Nomade (dir. J.-C. Frisch), Theatro dei Cervelli (dir. A. Locatelli), La Rêveuse (dir. B. Perrot), I Sospiranti, Musica Nova (dir. L. Kandel), Sequentia (dir. B. Bagby), Discantus (dir. Brigitte Lesne), Beatus (dir. Jean-Paul Rigaud), La Quintina (dir. J. Couleau), Les Demoiselles de Saint-Cyr (dir. E. Mandrin), Méliades, Les Muses Galantes, Les Folies du Temps, Candor Vocalis, Aquilegia, Territoires du Souffle (dir. T. Machuel), Les Riches Heures et Archimusic (dir. J.-R. Guédon). Avec ces ensembles, elle voyage en Europe, en Amérique et en Asie et se produit dans des lieux comme les festivals de Saint-Denis, d’Ambronay, de Royaumont, de Davos, d’Ütrecht, de Boston et de Vancouver.

Elle se produit en récital solo avec le luthiste Miguel Henry, la pianiste Bertille Monsellier et l’organiste Joseph Rassam et collabore de façon suivie avec le Professeur Jean Vignes, spécialiste de la poésie du seizième siècle.

Directement sollicitée par des compositeurs pour interpréter leurs œuvres, elle collabore notamment avec Thierry Machuel, Stéphane Lemaire, Bruno Gillet et Pierre Chépélov.

Sur scène, elle interprète La Malaspina dans Luci mie traditrici de S. Sciarrino à l’Opéra national de Kiev, Allumette dans Les Lessiveuses de T. Machuel au Collège des Bernardins à Paris, la Musicienne dans Le Bourgeois Gentilhomme (mise en scène C. Hiegel, direction musicale B. Perrot) en tournée en France et en Suisse, Sangaride dans Atys à l’Orangerie du Château de Meudon et la seconde dame dans Didon et Énée au Nouveau Théâtre de Montreuil.

Elle a participé à de nombreuses productions discographiques, dont Celestial Hierarchy avec Sequentia (diapason d’or) ; Chants d’amour, Chants de guerre à la cour de François 1er avec Candor Vocalis ; Missa prolationum d’Ockeghem et Motets de Handl avec Musica Nova ; Les Messes retrouvées de Jehan Titelouze avec Les Meslanges ; Heavenly Songes avec La Quintina.

Esther mène des ateliers et des projets pédagogiques autour des musiques anciennes dans le cadre de la Fondation Royaumont, du Centre de Musique Médiévale de Paris et de la Philharmonie de Paris mais aussi en Chine (Conservatoire de Shanghai, Université et Conservatoire de Nantong).

Lettre d'information

© I Sospiranti 2021