Skip to content Skip to footer
Ténèbres de Cour

Leçons de Ténèbres de Michel Lambert

ProgrammeLeçons de Ténèbres pour le Mercredy Saint de Michel Lambert - Répliques des Ténèbres pour orgue de Jacques LenotArtistesEsther Labourdette, soprano - Lisandro Nesis, ténor - Jean-Christophe Revel, orgueAnnée de création2011Durée1hShare
Concert

Ténèbres de Cour

Dans la seconde moitié du XVIIe siècle et pendant tout le XVIIIe, l’office dit « des ténèbres » constituait un moment fort de la liturgie célébré l’après-midi des mercredi, jeudi  et vendredi de la Semaine Sainte. Michel Lambert, maître de musique de la Chambre de Louis XIV qu’on connait aujourd’hui surtout pour ses airs de cour, compose à partir de 1662 deux cycles de leçons de ténèbres pour voix seule et basse continue qui inaugurent une vogue qui se poursuivra jusqu’aux années 1730, dans le cadre restreint d’un petit nombre de couvents où les plus brillantes chanteuses de la cour venaient se produire. Les leçons de Lambert sont très rarement données en concert de nos jours, la virtuosité vocale de cette ornementation du plain-chant à l’aspect improvisé représentant un véritable défi d’interprétation. 

Les leçons de ténèbres s’appuient sur les Lamentations de Jérémie qui expriment la douleur du peuple juif, écrasé par l’horreur de la ruine de Jérusalem et de la destruction du Temple au VIe siècle avant Jésus Christ. Les affects d’une violence extrême et les images de désolation de ces lamentations sont repris dans le cadre des offices de ténèbres pour signifier le scandale que représente le sort du Christ humilié, persécuté et enfin cloué sur la croix. Ainsi s’affirme la volonté d’unir l’Ancien et le Nouveau Testaments en énonçant le même terrible destin de l’humanité, pour finalement proposer la rédemption par l’entremise du partage des souffrances du Christ.

Le programme de notre concert présente les trois Leçons de Ténèbres pour le Mercredy Saint du premier recueil de Michel Lambert (1662-1663), en alternance avec O vos omnesRépliques des Ténèbres pour orgue du compositeur contemporain Jacques Lenot, dont notre organiste Jean-Christophe Revel a créé et enregistré récemment l’œuvre Suppliques (CD Intrada).

Dans le cadre d’un concert consacré exclusivement au baroque français, les Répliques de Jacques Lenot seront remplacées par des pièces pour orgue de contemporains de Michel Lambert comme Louis Couperin.

Distribution

Esther Labourdette, soprano
Lisandro Nesis, ténor
Jean-Christophe Revel, orgue

Lettre d'information

© I Sospiranti 2022